Incendie de Notre-Dame : Une analyse de cheveux pour le dépistage de l’exposition au plomb

L’incendie de Notre-Dame en avril 2019 a produit une contamination importante de l’environnement par le plomb contenu dans la toiture de la cathédrale. Le nuage de fumées et de suies chargées de plomb s’est dirigé vers l’ouest de ce monument touristique très visité. Les risques d’une exposition au plomb existent. Comment mesurer son exposition au plomb? 

Des poussières contenant du plomb se sont dispersées et sont retombées sur le chemin des fumées. Les alentours de la cathédrale sont particulièrement contaminés et posent le problème de l’exposition des populations. Selon la vitesse du vent au moment de l’incendie, en une heure les fumées ont pu parcourir un distance d’environ 10 km. Tout l’ouest de Paris est concerné par cette pollution.

A l’intérieur de la cathédrale, les niveaux mesurés sont extrêmement élevés et impactent la sécurité sanitaire des professionnels travaillant pour l’opération de déblaiement et sur la restauration de l’édifice (article Le Monde du 2 août 2019: Le chantier de Notre-Dame, suspendu pour risques de pollution au plomb, reprendra à partir de la semaine du 12 août ). Au même titre que l’amiante, l’exposition professionnelle au plomb est très surveillée et impose des contraintes importantes sur le chantier comme le confinement des zones de travail, le port d’équipements de protection et la surveillance de l’exposition au plomb par l’employeur et la médecine du travail (INRS: Prévenir les expositions professionnelles au plomb).

Les effets du plomb sur la santé sont multiples et concernent principalement des atteintes au fonctionnement du foie et des reins et induisent des troubles neurologiques potentiellement non réversibles à l’arrêt de l’exposition. Les effets sur la santé de l’exposition des enfants et des femmes enceintes sont très préoccupants (Article Le Monde du 9 août 2019: Incendie de Notre-Dame : un seuil de concentration du plomb dangereux pour la population ?).

Vous habitez ou travaillez dans l’ouest de Paris? Vous avez un risque significatif d’être exposé au plomb provenant de l’incendie de Notre-Dame. Il est fortement recommandé de réaliser le dépistage biologique du plomb pour évaluer son exposition et identifier les risques pour sa santé.

L’évaluation de l’exposition humaine au plomb se fait habituellement par la mesure du taux de plomb dans le sang. Cette surveillance permet d’évaluer rapidement le niveau d’exposition récent à ce métal toxique. Cependant, l’analyse de cheveux permet d’évaluer l’exposition chronique au plomb sur plusieurs mois, chaque centimètre de cheveux correspondant à une période de 1 mois. Ainsi, une analyse segmentaire permet d’obtenir un histogramme mensuel de l’exposition. Cette investigation peut être étendue jusque 6 mois avant la date de prélèvement de l’échantillon de cheveux.

Kudzu Science propose un kit d’analyse permettant la mesure précise de la teneur en plomb dans les cheveux et l’évaluation de l’exposition à ce métal toxique. En fonction du résultat de l’analyse de plomb dans les cheveux, vous pourrez savoir s’il est nécessaire d’agir pour éliminer les sources de la pollution de votre environnement quotidien.