Des bracelets en silicone pour mesurer l’exposition aux polluants

Analyser votre exposition aux polluants ? Kudzu Science a développé un tout nouveau procédé extrêmement simple à utiliser : des bracelets en silicone ! Ils vous permettront de révéler votre exposition aux plastifiants, aux pesticides, et à bien d’autres composés. Mais comme cela fonctionne-t-il ?

Les bracelets pour l’exposition aux polluants

Le bracelet en silicone est très simple d’utilisation : mettez-le à votre poignet, et continuez vos activités habituelles. Le bracelet vous suivra dans votre quotidien et révélera votre propre exposition aux polluants. Il suffira de remballer le bracelet dans son emballage d’origine et de nous le renvoyer pour analyse.

L’utilisation de ces bracelets est donc extrêmement simple. Elle est non-invasive, et cela ne nécessite aucune compétence technique : c’est à la portée de tous.

Une fois le bracelet réceptionné au laboratoire, nous extrayons les polluants à l’aide de différents solvants. L’analyse se fait ensuite par chromatographie couplée à de la spectrométrie de masse.

Quels polluants sont mesurés ?

Les bracelets permettent de fixer de nombreux polluants de la vie quotidienne. Citons quelques familles de composés :

  • Pesticides (biocides, fongicides, herbicides, POP …)
  • Plastifiants (bisphénols, phtalates …)
  • Perfluorés (PFOA, PFOS)
  • Et bien d’autres …

Les bracelets ont déjà été utilisés dans une campagne de sensibilisation aux perturbateurs endocriniens dont nous vous parlions dans un précédent article.

Cette campagne a été menée par le Réseau Environnement Santé et la Région Ile-De-France, en partenariat avec le laboratoire Kudzu Science. Une vingtaine de perturbateurs endocriniens ont été recherchés pour plus de 200 élèves. Ces derniers ont porté un bracelet en silicone pendant une semaine, en poursuivant leur vie selon leurs habitudes quotidiennes. Les bracelets ont ensuite été récupérés et analysés au laboratoire.

Campagne de sensibilisation aux perturbateurs endocriniens dans les collèges et lycées

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site du Réseau Environnement Santé qui communique également sur la campagne.

Pourquoi des bracelets ?

Jusqu’à présent, pour mesurer l’exposition de l’organisme face aux polluants du quotidien, il est possible de faire des analyses de sang ou d’urine. Mais celles-ci ne donnent que des résultats valables pour une exposition récente.

Il est également possible d’analyser des cheveux, qui ont l’avantage de piéger les polluants au cours de leur synthèse. Cette méthode permet de mesurer l’exposition de l’organisme sur plusieurs mois. Mais à raison d’un centimètre de pousse par mois, il faut souvent attendre de nombreuses semaines avant de pouvoir effectuer le prélèvement pour mesurer son exposition sur la période souhaitée.

Les bracelets permettent le meilleur compromis ! Grâce aux bracelets en silicone, vous pouvez mesurer votre exposition récente, et sur une période relativement longue (une semaine). L’analyse des polluants captés par le bracelet traduira votre exposition moyenne quotidienne aux plastifiants, pesticides, et autres polluants.

Prochainement disponible à la vente sur Kudzu Science.