Perméthrine, cet invité embarrassant !

La perméthrine est un pesticide ayant des propriétés insecticides de la famille des pyréthrinoïdes. Les campagnes de mesure réalisées par l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI) et par l’association Générations Futures, confirment que cette substance chimique est présente dans 100% des échantillons de poussière prélevés dans les logements Français, qu’ils soient situés en milieu urbain ou agricole. Est-ce que cette situation présente un risque pour la santé humaine? Que faire pour se débarrasser de cet invité peu recommandable?

Le pyrèthe de Dalmatie et certains chrysanthèmes produisent naturellement des molécules chimiques ayant des propriétés insecticides. Il s’agit des pyréthrines naturelles (pyréthrines, jasmoline et cinérine), identifiées pour avoir des propriétés neurotoxiques chez les insectes en ciblant leur système nerveux.

Continuer la lecture de « Perméthrine, cet invité embarrassant ! »

Maladies professionnelles et Pesticides

Les agriculteurs et les professionnels de l’agrochimie sont en première lignes pour l’exposition aux pesticides. Ils manipulent régulièrement en quantité importante ces substances potentiellement  dangereuses pour l’homme. En raison de leur caractère toxique, l’exposition à ces substances chimiques peut conduire à l’apparition de maladies. Cependant sans analyse biologiques, la démonstration de l’exposition reste difficile à démontrer et la reconnaissance en maladie professionnelle est d’autant plus délicate à établir.

Comment démontrer son exposition aux pesticides ?

La détection d’une substance dans une matrice biologique atteste avec une forte probabilité l’exposition à cette substance. En fonction de la matrice biologique choisie, les composés parents (principe actif) ou les métabolites (produit parent transformé par l’organisme) seront recherchés. Seule une recherche de pesticides dans une matrice biologique peut permettre de démontrer son exposition aux produits phytosanitaires. Continuer la lecture de « Maladies professionnelles et Pesticides »

Kudzu Science dans Envoyé Spécial de France 2


La pomme est un fruit très consommé en France et qui, dans l’agriculture conventionnelle, subit de nombreux traitements phytosanitaires avant d’arriver dans l’assiette du consommateur. L’émission Envoyé Spécial de France 2 a diffusé le 12 Mars dernier un reportage consacré à ce fruit et intitulé « Peut-on encore manger des pommes en toute sécurité ? ».

Selon un rapport du Sénat (1), en 2006, la culture des fruits représentait 0,8% de la SAU (Surface Agricole Utile) et consommait 5,2% des 100 000 tonnes de pesticides. Par ailleurs selon le ministère de l’Agriculture (2), en 2012, l’IFT (Indice de Fréquence Traitement) était de 35,1 pour les pommes de table, c’est-à-dire que chaque pommier était en moyenne traité 35 fois dans l’année ! Continuer la lecture de « Kudzu Science dans Envoyé Spécial de France 2 »

Alcool au volant : Les Suisses ont une longueur de cheveux d’avance


L’alcoolisme, la consommation régulière et excessive d’alcool peut conduire à des accidents de la route mortels. Des contrôles préventifs sont réalisés en permanence dans tous les pays. La Suisse n’échappe pas à cette règle et si lors de ces contrôles, des récidivistes de l’alcool au volant sont identifiés, ils se voient suspendre leur permis de conduire.

Outre les amendes, les automobilistes doivent aujourd’hui prouver la fin de leur dépendance pour récupérer leur permis de conduire. Pour évaluer scientifiquement qu’une personne n’a pas consommé d’alcool dans les mois précédant, une analyse de cheveux doit être effectuée pour une recherche de la quantité d’éthyl-glucuronide (EtG), un marqueur direct de la consommation d’alcool. Continuer la lecture de « Alcool au volant : Les Suisses ont une longueur de cheveux d’avance »

Interdire les perturbateurs endocriniens et améliorer la qualité de l’air intérieur : Une économie de plus de 23 Milliards d’euros chaque année !

Vous ne la savez peut-être pas mais notre quotidien peut s’avérer dangereux pour la santé ! En effet, chaque jour nous sommes exposés à des centaines de molécules chimiques dont certaines sont particulièrement dangereuses pour notre santé.

Tout d’abord, l’air intérieur : Nous passons plus de 80% de notre temps dans des lieux clos et l’air que nous y respirons est beaucoup plus pollué que l’air présent à l’extérieur des habitations, des bureaux, des boutiques … Les principaux polluants de l’air intérieur sont les particules fines, tellement petite qu’elles pénètrent au plus profond des poumons, les Composés Organiques Volatiles (COV) comme le formaldéhyde (meubles en bois, produits ménagers …) et le benzène (feu de cheminée, gaz d’échappement automobile …). Continuer la lecture de « Interdire les perturbateurs endocriniens et améliorer la qualité de l’air intérieur : Une économie de plus de 23 Milliards d’euros chaque année ! »

Logement incendié : Quelle est la qualité de l’air intérieur après les travaux ?


Les incendies sont malheureusement courants et détruisent une ou plusieurs pièces du bâtiment sinistré. Même après le nettoyage et les travaux, il peut subsister des odeurs de brûlé dans l’air intérieur de l’habitation. Quel est la qualité de l’air intérieur et quels sont les risques pour la santé ?

Un incendie domestique est toujours une expérience traumatisante avec généralement des dégâts importants au niveau du mobilier, des murs, du plafond et des sols … La combustion des matériaux lors de l’incendie a dégagé des fumées toxiques chargées de Composés Organiques Volatiles (COV) et de particules fines, très dangereuses pour la santé. Après l’incendie, il se dégage une très forte odeur de brûlé et certains COV sont caractéristiques de la combustion des matériaux. Continuer la lecture de « Logement incendié : Quelle est la qualité de l’air intérieur après les travaux ? »

Un manque de données sur l’exposition des agriculteurs aux pesticides !


Le 17 Février 2014, l’Agence Nationale de SEcurité Sanitaire (ANSES) a publié un rapport contenant une synthèse bibliographique des publications scientifiques concernant l’exposition de la population agricole aux pesticides.

Cliquer ici pour consulter le rapport de l’ANSES

La conclusion principale de ce rapport est le nombre d’étude retenu est relativement faible et montrent clairement que les données disponibles ne sont pas suffisantes ! Continuer la lecture de « Un manque de données sur l’exposition des agriculteurs aux pesticides ! »

Cinq bonnes raisons d’analyser votre air intérieur


L’air intérieur est devenu ces dernières années un véritable enjeu de santé public et coûte chaque année entre 10 et 40 milliards d’euros, notamment en soin de santé. Aujourd’hui, il est possible d’agir pour préserver sa santé et améliorer son environnement quotidien. Dans cet article, vous trouverez les cinq raisons principales d’analyser l’air intérieur de son logement.

L’air intérieur est généralement plus pollué que l’air extérieur

Les polluants présents des habitations sont spécifiques de l’air intérieur. Ils proviennent des matériaux de construction, de rénovation et de décoration, mais également du mobilier, des produits ménagers et des activités humaines. En conséquence, l’air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur ! Continuer la lecture de « Cinq bonnes raisons d’analyser votre air intérieur »

La pollution de l’air intérieur par le formaldéhyde


Présent dans l’air intérieur de tous les logements, les bureaux et les espaces de vie, le formaldéhyde est un Composés Organique Volatil (COV) ayant pour origine de multiples sources à l’intérieur des bâtiments et dont les effets sur la santé sont potentiellement importants.

Comme les autres COV, le formaldéhyde est une molécule chimique qui présente la propriété d’être gazeuse à température ambiante. Pour cette raison, il est présent dans l’air que nous respirons quotidiennement dans nos maisons et au bureau.

Les campagnes de mesure réalisées dans des logements montrent qu’il est omniprésent et que dans plus de 80% des cas, sa concentration dépasse 10 µg/m3. Cette valeur de référence est recommandée par l’Agence National de SEcurité Sanitaire (ANSES). Continuer la lecture de « La pollution de l’air intérieur par le formaldéhyde »