Logement incendié : Quelle est la qualité de l’air intérieur après les travaux ?


Les incendies sont malheureusement courants et détruisent une ou plusieurs pièces du bâtiment sinistré. Même après le nettoyage et les travaux, il peut subsister des odeurs de brûlé dans l’air intérieur de l’habitation. Quel est la qualité de l’air intérieur et quels sont les risques pour la santé ?

Un incendie domestique est toujours une expérience traumatisante avec généralement des dégâts importants au niveau du mobilier, des murs, du plafond et des sols … La combustion des matériaux lors de l’incendie a dégagé des fumées toxiques chargées de Composés Organiques Volatiles (COV) et de particules fines, très dangereuses pour la santé. Après l’incendie, il se dégage une très forte odeur de brûlé et certains COV sont caractéristiques de la combustion des matériaux. Continuer la lecture de « Logement incendié : Quelle est la qualité de l’air intérieur après les travaux ? »

Un manque de données sur l’exposition des agriculteurs aux pesticides !


Le 17 Février 2014, l’Agence Nationale de SEcurité Sanitaire (ANSES) a publié un rapport contenant une synthèse bibliographique des publications scientifiques concernant l’exposition de la population agricole aux pesticides.

Cliquer ici pour consulter le rapport de l’ANSES

La conclusion principale de ce rapport est le nombre d’étude retenu est relativement faible et montrent clairement que les données disponibles ne sont pas suffisantes ! Continuer la lecture de « Un manque de données sur l’exposition des agriculteurs aux pesticides ! »

Cinq bonnes raisons d’analyser votre air intérieur


L’air intérieur est devenu ces dernières années un véritable enjeu de santé public et coûte chaque année entre 10 et 40 milliards d’euros, notamment en soin de santé. Aujourd’hui, il est possible d’agir pour préserver sa santé et améliorer son environnement quotidien. Dans cet article, vous trouverez les cinq raisons principales d’analyser l’air intérieur de son logement.

L’air intérieur est généralement plus pollué que l’air extérieur

Les polluants présents des habitations sont spécifiques de l’air intérieur. Ils proviennent des matériaux de construction, de rénovation et de décoration, mais également du mobilier, des produits ménagers et des activités humaines. En conséquence, l’air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur ! Continuer la lecture de « Cinq bonnes raisons d’analyser votre air intérieur »

La pollution de l’air intérieur par le formaldéhyde


Présent dans l’air intérieur de tous les logements, les bureaux et les espaces de vie, le formaldéhyde est un Composés Organique Volatil (COV) ayant pour origine de multiples sources à l’intérieur des bâtiments et dont les effets sur la santé sont potentiellement importants.

Comme les autres COV, le formaldéhyde est une molécule chimique qui présente la propriété d’être gazeuse à température ambiante. Pour cette raison, il est présent dans l’air que nous respirons quotidiennement dans nos maisons et au bureau.

Les campagnes de mesure réalisées dans des logements montrent qu’il est omniprésent et que dans plus de 80% des cas, sa concentration dépasse 10 µg/m3. Cette valeur de référence est recommandée par l’Agence National de SEcurité Sanitaire (ANSES). Continuer la lecture de « La pollution de l’air intérieur par le formaldéhyde »