Le Pack Incendie pour tester les toxiques produits lors d’un dégât du feu

L’exposition aux résidus d’incendie présente un risque avéré pour la santé. En effet, les processus de combustion produisent un grand nombre de produits chimiques cancérigènes comme les composés organiques volatils aromatiques (COV) et les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). La suie, le goudron, ainsi que plusieurs résidus de combustion sont aujourd’hui considérés comme cancérigènes pour l’Homme par l’Organisation Mondiale de la Santé.

L’évaluation de la présence de ces molécules toxiques pour l’Homme dans son environnement quotidien, notamment suite à un incendie, est le seul moyen de savoir si cette pollution présente un risque sanitaire significatif. Kudzu Science a développé un kit d’analyse spécifique pour évaluer ce risque en proposant une mesure des résidus de combustion les plus dangereux pour l’Homme dans l’environnement intérieur d’une habitation, de locaux de bureaux, d’un atelier ou d’une industrie.

Continuer la lecture de « Le Pack Incendie pour tester les toxiques produits lors d’un dégât du feu »

Logement incendié : Quelle est la qualité de l’air intérieur après les travaux ?


Les incendies sont malheureusement courants et détruisent une ou plusieurs pièces du bâtiment sinistré. Même après le nettoyage et les travaux, il peut subsister des odeurs de brûlé dans l’air intérieur de l’habitation. Quel est la qualité de l’air intérieur et quels sont les risques pour la santé ?

Un incendie domestique est toujours une expérience traumatisante avec généralement des dégâts importants au niveau du mobilier, des murs, du plafond et des sols … La combustion des matériaux lors de l’incendie a dégagé des fumées toxiques chargées de Composés Organiques Volatiles (COV) et de particules fines, très dangereuses pour la santé. Après l’incendie, il se dégage une très forte odeur de brûlé et certains COV sont caractéristiques de la combustion des matériaux. Continuer la lecture de « Logement incendié : Quelle est la qualité de l’air intérieur après les travaux ? »